XGN :   PlayStation Portable     PlayStation 3     Xbox Live     Xbox 360     Nintendo DS     Nintendo Wii
Bienvenue invité
Créer son compte
Se connecter

20 PXG
    Dossiers

Dossier Le firmware 2.0 passé au crible :


Comme vous le savez sans doute, la PSP se distingue de toutes les consoles existantes par la présence d’un cœur logiciel pouvant être mis à jour, le firmware. Au fil de ses évolutions, ce système d’exploitation éloigne la PSP d’une simple console de jeu pour la rapprocher d’une véritable machine multimédia, capable de diffuser films, musiques et photos. PlayLipse vous présente aujourd’hui la dernière version de firmware que Sony vient de mettre à disposition du public, la 2.0. Cette version, qui a toutes les chances d’être présente sur les consoles européennes que vous trouverez en septembre, apporte en effet un lot d’amélioration conséquent, et rend plus séduisante encore notre machine à rêve préférée.

Notre vidéo du firmware 2.0 en action

Pour bénéficier des innovations présentées ci-après, il va falloir vérifier que votre console est à jour. Pour ce faire, nous vous suggérons de vous rendre dans la section Paramètres/ Mise à jour réseau, de sélectionner votre connexion et de laisser la PSP s’assurer que votre firmware est bien d’actualité. Si tel n’est pas le cas, il vous sera proposé de télécharger les données d’upgrade (par connexion Wifi dans ce cas). Vous avez seulement à valider ce choix (attention, vous devez avoir au moins 16mo de disponibles sur votre carte mémoire). Après téléchargement, la PSP se réinitialisera et vous proposera la fameuse mise à jour (pour cette opération, votre PSP doit être branchée à une prise secteur). Il ne vous reste plus qu’à valider fébrilement les différents messages qui vous seront proposés (mise en garde relative à différentes législations, sommaire présentation des nouveautés) et patienter un peu le temps de l’installation… Il est à présent temps de passer en revue les nouveautés. A vous les joies de la V2.0 !

Nous mettons à votre disposition ce topic du forum afin de vous aider à faire la mise à jour de votre PlayStation portable. N'hésitez pas à nous poser vos questions !






Le surf sur Internet enfin possible !

Ne dites pas le contraire, c’est LA nouveauté que vous attendiez. Et vous aviez bien raison ! On est désormais bien loin de la bidouille utilisant le jeu WipeOut. Sony nous offre un véritable navigateur, doté des principales fonctions qu’on était en droit d’attendre.

La sélection du navigateur s’effectue via le menu habituel de la PSP (un élégant globe terrestre a été ajouté à cet effet). Après sélection de l’icône magique « WWW » dans un sous-menu (est-ce le signe de futures nouveautés réseau sélectionnables avec d’autres icônes ?), nous accédons à ce browser. Très sobre, il affiche l’adresse du site en cours en haut de l’écran, et différentes fonctions de base en bas :

• Fichier : cette icône permet notamment de sauvegarder une image sélectionnée sur la page en cours et d’obtenir des informations sur cette page. Précédente/Suivante/ Actualiser : inutile de gloser sur ces fonctions, vous les connaissez !
• Accueil : renvoie sur la page d’accueil par défaut.
• Signets : c’est l’équivalent des favoris. L’adresse www.ps-portable.net est disponible par défaut, mais l’utilisateur peut à loisir en ajouter de nouvelles pour éviter la fastidieuse saisie de nouvelle adresse (au hasard, http://online.playlipse.fr).
• Historique : sauvegarde les adresses déjà consultées (adresses et non pages complètes, merci pour nos memory sticks).
• Affichage : permet de modifier des paramètres tels que la taille de la police de caractères ou l’agencement de la page afin d’obtenir un meilleur rendu sur la console.
• Outils : Concerne des données purement techniques, que vous utiliserez par exemple si vous souhaitez faire un ménage minutieux de votre historique, ou encore s’il vous vient l’idée de restreindre l’affichage d’images, d’animations ou l’utilisation de javascript.
• Aide : Très utile, vous montre en image l’utilisation des touches PSP pour la navigation.

Le navigateur est rétractable sur simple pression de la touche triangle. Il fait alors place à un affichage plein écran tout juste entaché d’un petit curseur qu’on croirait échappé de Windows (contrôlable au stick analogique). La navigation est très intuitive et permet notamment de jongler entre trois fenêtres différentes, qu’on appellera ici « onglets » afin de rester politiquement correct et d’éviter de trop penser à la concurrence.





On peut bien entendu s’attendre à ce que certains sites soient dans les prochains jours optimisés pour la navigation PSP (c’est d’ores et déjà le cas pour PlayLipse, que vous pouvez retrouver à l’adresse http://online.playlipse.fr ), mais force est de reconnaître qu’un réel effort a été apporté à la navigation sur les sites traditionnels, qui ne pâtissent pas trop de la petite taille de l’écran. Le seul point vraiment gênant concerne l’absence d’ascenseur permettant de savoir si toute la page est affichée. La saisie d’adresse constitue en revanche plutôt une bonne surprise : Sony a implémenté des raccourcis permettant de saisir plus rapidement des portions de textes récurrentes et fastidieuses (http, www, Com, etc…).

Une gestion des vidéos plus avancée

Le lecteur vidéo est particulièrement apprécié des possesseurs de PSP, et se voit doté ici de quelques fonctions supplémentaires qui sont pour certaines franchement mineures. Au programme, l’ajout d’une fonction « aller à » permettant de choisir un passage à la seconde près, de nouvelles vitesses de lecture, d’un mode répétition A-B tout aussi inutile que sur votre lecteur CD ou MP3, et comble de l’option sans intérêt, d’une fonction audio permettant de désactiver l’un ou l’autre des écouteurs ! A quoi diable cela pourrait-il bien servir ?

On portera plus d’attention aux nouvelles possibilités d’affichage, permettant notamment de redimensionner une vidéo (modes « normal », « Zoom », « plein écran » et « original », mais aussi à conserver en permanence des informations sur le film que l’on est en train de visualiser.

Un mot enfin sur le stockage des films. Etrangement, la lacune concernant l’absence de répertoire spécifique aux vidéos sur la carte mémoire n’a toujours pas été comblée. Cela n’a bien sûr rien de catastrophique, mais c’est le genre de petits détails qui auraient fait plaisir…

Côté images

Ici, les améliorations ne manquent pas. Sony a non seulement prévu la reconnaissance de bien plus de formats graphiques que sur les versions antérieures (voir plus bas), mais a également ajouté deux fonctions des plus intéressantes :

• L’envoi d’images d’une PSP à une autre : grâce au Wifi, il est désormais possible de s’échanger ses fichiers graphiques sans passer par un ordinateur. Tout se déroule très facilement depuis le menu de visualisation. Dommage d’ailleurs que cette fonction se limite aux images…
• La possibilité de mettre en fond d’écran ses images favorites, qui s’effectue là encore très simplement au moment de la visualisation de celles-ci, ou au travers d’un menu « paramètres thème ».






Sony permet de plus une sélection directe des coloris pour les amoureux des fameuses ondulations qui constituaient jusqu’ici le seul choix de fonds d’écran. Mais celles-ci ne sont-elles pas désormais en voie d’extinction ?

La reconnaissance de nouveaux formats de fichiers

Si ce n’est sans doute pas la plus spectaculaire ou la plus attendue des nouveautés, l’ajout de la reconnaissance de nouveaux types de fichiers est néanmoins bienvenue. Vous reconnaîtrez qu’il est rageant de se donner la peine de transférer un fichier et de ne pouvoir le consulter faute de compatibilité ! Pour les mélomanes, votre PSP reconnaît donc désormais :

• Le format MP4 audio : leur extension est identique aux fichiers vidéos que nous connaissons, et il était en fait assez incompréhensible qu’ils ne soient pas encore reconnus.
• Les fichiers WAVE : il s’agit d’un format non compressé, équivalent de nos CD Audio. La qualité sonore est du coup excellente, mais la taille de ces fichiers a de quoi affoler : comptez une memory stick 32mo entière pour une malheureuse chanson !
• Les musiques ATRAC3+ : elles sont la transposition du format musical maison de Sony Si le format MP3 était déjà reconnu dans les versions antérieures, on notera en revanche que le format WMA de Microsoft, bien que très répandu, a été « oublié». C’est dommage, mais on ne peut pas vraiment dire que ce soit une surprise.

Du côté des images, la PSP peut à présent lire les formats TIFF, BMP, PNG et GIF en plus du JPEG. Une polyvalence bienvenue que l'on aurait aimé retrouver dans d’autres domaines ! C’est en ce qui concerne la vidéo que les attentes étaient les plus fortes. Allons-nous donc parler des fichiers mpeg, mov, wmv, avi et autres codec divx ? Vous en aviez rêvé ? Sony s’est bien gardé de le faire, vous devrez vous contenter de l’unique format MP4, ce qui est bien peu. Allez, encore un petit effort monsieur Sony…

Les autres ajouts

D’autres modifications, plus anecdotiques, ont été apportées dans cette V2.0. Citons pêle-mêle l’ajout de la langue coréenne, d’un mode de saisie supplémentaire, la gestion d’un nouvel encryptage wifi, la simplification du menu de configuration réseau et le renforcement de la sécurité. Ce dernier point mérite qu’on s’y arrête. Une menace pirate pèserait donc sur nous, et Sony aurait la bonté de vouloir nous protéger ? En fait, il s’agit surtout de contrecarrer les récents progrès réalisés par des équipes de hackers, permettant d’utiliser frauduleusement des jeux copiés sur memory stick. Revers de la médaille, cette mise à jour prive également les possesseurs de PSP des nombreux logiciels gratuits - et parfaitement licites - développés par l’abondante communauté de programmeurs amateurs qui bidouille sur PSP. La version 2.0 interdit ainsi notamment le « downgrade », action consistant à revenir vers une version antérieure (et donc moins sécurisée) de firmware.

En conclusion

Cette mise à jour, très attendue, laisse bien sûr un petit goût d’inachevé. En enfants gâtés, on en aurait voulu encore plus, et on espère bien que cette 2.0 ne sera pas la dernière. Mais ne boudons pas notre plaisir, les nouvelles possibilités offertes par cette version - navigation Internet en tête - apportent bel et bien un plus incontournable pour tout possesseur de PSP, et il est impensable de passer à côté. Sony vient de frapper un grand coup, et on est prêt à tendre l’autre joue !

Consulter les commentaires Article publié le par Patrice D.S.

    Publicité
    Partenaires

Flux RSS / MSN | A propos | La rédaction / Contacts | Publicité

PLAYLIPSE.FR, Magazine online de jeux vidéo sur Sony PSP (PlayStation Portable) et PS3 (PlayStation 3). Copyright XGN© 2002 - 2007
PLAYLIPSE.FR est un site du XG NETWORK : Xbox Gamer | PlayLipse | Nintendo Vision

Top consultation : Spider-Man 3 | PlayStation 3 | Metal Gear Solid 4 :... | Dragon Ball Z : Shin... | Grand Theft Auto :... | Gran Turismo HD... | MotorStorm
Derniers jeux : PixelJunk Eden | NHL 2K9 | Rock Revolution | Bayonetta | Overlord : Raising... | Code Lyoko : Quest... | Guitar Hero : World...
Top tests : Grand Theft Auto IV | Disgaea : Afternoon... | The Orange Box | NBA 2K8 | Burnout Paradise | WipEout Pulse | Call of Duty 4 :...
Top consultation XG : Halo 3 | Xbox 360 | Gears of War | The Elder Scrolls IV... | Pro Evolution Soccer 6 | Project Gotham Racing... | Dead or Alive 4
Top consultation NV : Dragon Ball Z :... | Naruto : Clash of... | The Legend of Zelda :... | Nintendo Wii | Rayman contre les... | Wii Sports | Red Steel